3 Choses Importantes À Savoir Quand Vous Communiquez Avec Des Chinois

Par Catherine PRADEL –

Quand vous communiquez avec des Chinois dans le cadre professionnel, une première chose importante est d’être attentif au contexte et à la communication non verbale (ceci est valable également dans de nombreux pays asiatiques). La langue chinoise est un élément clé de la culture chinoise. Son écriture évoque des images et des idées et son interprétation laisse une grande liberté à l’imagination. Ainsi, comparée à de nombreuses autres langues, la langue chinoise est non spécifique.

Pour comprendre un message, vous devez écouter de manière holistique, non seulement écouter la phrase entière mais également ce qui est non-dit. On parle de communication implicite, à fort contexte. Une partie du message doit être lue entre les lignes et déduite du contexte. Pour avoir une chance de comprendre les messages, prenez le temps d’écouter attentivement, d’observer le contexte et le non-verbal et vous gagnerez finalement beaucoup de temps !

La deuxième chose à connaître quand vous communiquez avec des Chinois est l’importance de l’harmonie et de la face. Respecter l’harmonie, savoir donner et recevoir de la face est tout un art qui fait partie intégrante de la culture chinoise. Les Chinois éviteront de contredire leur interlocuteur en public, surtout s’il s’agit d’une personne d’un certain rang. Pour les occidentaux travaillant avec les Chinois, méconnaître cette notion est un risque important car cela peut conduire au blocage ou à l’arrêt du projet !  A noter que ce point peut être sensible pour les Français car ils ont plutôt une culture du débat et de la confrontation directe.

La troisième chose importante quand vous communiquez avec des Chinois est de ne pas vous figer sur les propos et de toujours vous situer en position d’être flexible pour préserver des portes de sortie. Si vous posez une question fermée à un chinois qui appelle un oui ou un non, il y a fort à parier qu’il vous réponde autre chose ! Adopter un esprit ouvert, une posture flexible et utiliser des questions ouvertes vous aidera à éviter des situations embarrassantes voire totalement bloquées.

En résumé, 3 choses sont importantes à savoir pour communiquer avec des Chinois dans le cadre professionnel : soyez attentif au contexte et au non-verbal, veillez à respecter l’harmonie et la face, adoptez une posture flexible et un esprit ouvert.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.





Tous les articles de notre blog

HuaWei dans la tourmente

Cette image en noir et blanc circule ces derniers jours sur les réseaux sociaux chinois. Il s’agit d’un communiqué de presse du groupe japonais Panasonic,

Lire la suite »